La rectocolite hémorragique

La rectocolite hémorragique

Encore connue sous le nom de colite ulcéreuse, la rectocolite hémorragique est une maladie inflammatoire qui s’attaque de façon chronique à l’intestin. De manière plus poussée, elle affecte l’extrémité du tube digestif, comprenez par là le colon et le rectum. Ce dernier est bouché. Ses causes sont inconnues, mais l’une des hypothèses se focalise sur le plan génétique. La rectocolite hémorragique est classée dans les maladies auto-immunes. En somme, c’est une pathologie qui se manifeste par des poussées, mais ne se guérit pas. Pour en venir à bout, il faut adopter un traitement médicamenteux toute sa vie. Le but de ces derniers, est de faire en sorte que les remissions soient les plus durables possibles.

En ce qui concerne le diagnostic de la rectocolite hémorragique, on réalise généralement des examens cytologiques. Ces derniers sont suivis de divers prélèvements, qu’on effectue pendant une coloscopie. Cette maladie tout comme celle de Crohn, peut être suivie de diverses manifestations hors de l’intestin. On peut lutter contre elle en se soumettant à un régime sans résidu, qui a pour but de réduire les risques d’irritation de la muqueuse du colon. Il arrive dans de nombreux cas, que le médecin en fasse sa recommandation particulière.

Exprimez-vous !